On s’y met ? Quelques sports olympiques pour tous les âges …

Par défaut

Qui ne s’est jamais rêvé en athlète olympique ? Eh bien, allez, il n’est jamais trop tard pour s’y mettre, et même passé un certain âge, en choisissant le bon sport, vous pourriez encore avoir toutes vos chances …

Admirer Simone Biles ou Michael Phelps dans leurs exploits, ça en met plein les yeux c’est sûr. Et même si vous ne rêveriez même pas d’atteindre un jour ce genre de niveau sportif, avouez que, quelque part dans vos pensées, vous avez déjà imaginé une autre vie. Et si vous aviez pu être athlète Olympique ?

Person Swimming on Body of Water

Certes, vous n’avez peut-être plus 16 ans, mais il n’est pas trop tard pour y mettre ! Aux jeux de Rio, Julie Broughman, cavalière de dressage, avait 62 ans ! Peut-être la verrons-nous aussi à 66 ans … En plus, elle n’est pas la plus âgée des olympiens ! En 1912, le tireur Oscar Swahn (suède) avait 64 ans … Il est ensuite retourné aux jeux à 72 ans, gagnant une médaille d’argent par équipe !

Pour atteindre le niveau olympique, il va falloir du travail, mais en attendant, le principal est de savoir que vous n’êtes pas trop âgés pour essayer un nouveau sport. Pourquoi ne pas s’offrir un coffret sports (voir chez Smartbox par exemple) pour découvrir en toute sureté votre prochaine passion, même parmi des sports à sensations fortes comme le wakeboard ou le vélo de montagne !

Bon, si vous avez déjà 35 ans, vous ne deviendrez peut-être pas gymnaste de renommée mondiale, même s’il n’est jamais trop tard pour apprécier ce sport. Mais vous auriez des chances dans d’autres sports olympiques ! Bien sûr, tout ça est une question de talent naturel, de physiologie et d’entrainement intense. Quelles sont vos qualités sportives ? Vous êtes légers et endurants ? À vous la course à pied ! Votre coordination œil-main est hors de ce monde ? Vous avez essayé le tennis de table ? Un de ces sports est peut-être pour vous …

L’équitation

Il n’y a aucun doute que dans vos belles années vous pouvez encore prendre part à des compétitions d’équitation. Rappelez-vous cependant : en plus de vos talents, il vous faudra un cheval entrainé et en forme ! Et un cheval, ça coûte cher. Les chevaux olympiques peuvent coûter des centaines de milliers d’euros. Puis il y a l’entretient, les soins, et un entraineur à payer. Mais bon, si vous avez le temps et les sous, pourquoi pas ?

contest, dressage, dressage contest

L’escalade

Dernier venu dans le monde olympique (à débuter en 2020), l’escalade fait de plus en plus d’adeptes dans le monde, attirés par l’ambiance des nombreuses salles de « bloc » et d’escalade ouvrant dans les grandes villes. Si les grimpeurs émérites des podiums mondiaux ont pour la plupart commencé à un très jeune âge, il n’est pas rare de croiser des pros crapahutant dans les montagnes à 60 ans, voire plus. Sport complet, l’escalade de bloc, de voie et de vitesse (les trois disciplines qui seront présentées aux prochains jeux) demande un entrainement intense, de la force, de l’équilibre et de la souplesse, mais aussi du temps (il faut en moyenne deux ans de pratique régulière pour habituer les tendons des doigts à la force exercée sur eux) … Mais la bonne nouvelle, c’est qu’il n’est jamais trop tard pour s’y mettre.

bouldering, climber, climbing

Le tir

Comme le tir à l’arc, le tir à la carabine est un de ces sports plus accessibles pour un âge avancé, car il ne faut pas un type de corps particulier pour participer. D’ailleurs, à Rio, les athlètes avaient de 16 à 55 ans ! À un certain âge, vous avez d’ailleurs l’avantage d’une capacité de concentration et force mentale plus poussée en général. Les p’tits jeunes n’ont qu’à bien se tenir !

Le Marathon

Si vous regardez les participants des marathons des grandes villes, vous ne verrez pas que des jeunes ! Ça vous dit, 42km à vitesse de sprint ? Alors allez-y : à Rio, de nombreux coureurs avaient plus de 30 ans, et dans l’équipe USA, la plus âgée avait 41 ans ! Il faut dire que de nombreux marathoniens n’entament pas le sport dans leur enfance ni leur adolescence, mais plutôt autour de la vingtaine.

competition, exercise, group

Le tennis de table

Le tennis de table aux JO, ce n’est pas une partie endiablée dans le garage avec les enfants. C’est sérieux, difficile, et bien plus physique qu’on ne le pense, exigeant vitesse, agilité, et une bonne coordination œil-main. Et pourtant, il n’est pas rare de voir des athlètes de 30 ans et plus dans le sport à son plus haut niveau. Alors, qu’attendez-vous ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *